Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Cumu si dice «casse-toi pauv'con» in corsu ?

Hè siguramente ciò ch'ellu avia chjamavatu a Rupture. In visita à u Salottu di l'agricultura, Nicolas Sarkozy s'hè cappiatu. Innù u paese di i "pauv'con", hè ellu u rè...



Nicolas Sarkozy hà vissutu sta dumenicata un mumentu forte di u so regnu chì firmerà siguramente in l'annali. A videò messa in linea da u giurnale Le Parisien hè stata vista, da più d'un millione di ghjente in qualchì ghjornu.

Bellu successu. Chì tanti Les Experts di TF1.

Ma pè i giurnalisti strangeri, u prublema si pone. Cumu rende contu di scambiu d'antulugia trà u Presidente di a Ripublica è un anònimu "francese d'inghjò" chì spassighjava pè u Salottu di l'agricultura ? U situ di u giurnale 20 minutes
ricensa unepoche di traduzzioni di i giurnalisti strangeri.

Eccu cum'elli anu traduttu in a so lingua :

- in Argentina, u giurnale Clarin traduce pè : «Rajá, pobre pelotudo»
- in Spagna, El Pais : « ¡ Pírate, pobre gilipollas ! »
- in Inghilterra a BBC hà s'allonga appena : « Get lost then you bloody idiot, just get lost ! »
- in America u New York Times : « Then get out of here, you total jerk »
- u Times ellu prupone un'originale : « P*** off, stupid sod »
- in Allemagna, Die Welt : « Hau ab, du Dummkopf »
- è in Italia : « Vai via, vai via, allora, povero coglione » (La Repubblica) o « E allora togliti dai piedi pezzo di coglione » (Leggo)

È in corsu ?

S'è no duviamu traduce innù a nostra lingua, ch'averiamu dettu ?

traduzzione literale : è vai, poveru connu !
o ancu : è vai, o gloscia !
dinù : scrizzami di quì, o connu !
o allora : è vai à fatti leghje, o sega !
versione castagnicciaghja : escimi di tràmpalu, o piduchjò !
versione bastiaccia : aiò, fora o testa di cazzu !
antra versione bastiaccia : è vai, cosa dicerai o mulizzò !
pumuntinca : ch'è tù scia aghjacaratu, sangu'lla miseria ! o malasciamè ch'è tu sè !
versione lupinaghja : ma ti sì guardatu appena, o faccia 'd'enclume'?
versione paese novu : aò va, o goff !
versione di U Mercà : cosa ai tù ? ti puzza a salute ? aghju da vene, o 'mendiant' ?
sfrancizatu : cassa-ti, poveru connu !
torna più vulgàre : vai è caca, o coglia !
un'antra : vai è caca, o faccia di culu !
dinù : sorti da quì, o merda !
o allora : è vai, o stronzu !
più rùsticu : entrimi in culu, o purcellò !
scambiemu appena : ma chì dicerai ? ai vistu appena a to chigna, o imbecilò ?


Veramente, ùn ci rendimu micca contu a liccia ch'è no avemu d'avè un presidente cusì. Tutti i ghjorni ne trova una ! Allora sceglite a vostra versione preferita. A prussima volta chì Sarko venerà à vedeci, saperemu cumu accoglielu. Li cambierà di e tichjine d'aligostie cù u so amicu Christian Clavier.

Eccu, basterà per oghje. Voi dinù, fate a vostra pruposta lascendu un cummentariu quì sottu !

u 26 di Farraghju 2008
u sgaiuffu



1.mandatu da u sanglisciu u 26/02/2008 14:15
chi narpia ssu tippu, à l'imagine di i conni chi anu vutatu per ellu.

2.mandatu da San Nicula u 26/02/2008 14:29
Povemu ancu dice che a traduzzione literale di "con" hè "muzza", nò?. Dunque, eiu pruposu què : Sorti mi da qui, o povera muzza

Altrimente a terza proposizione : crizzami di quì, o connu


3.mandatu da estrimei u 26/02/2008 17:46
mi pare chi u cuntrastu tra Sarkozy e u so cumpaisanu s'he fattu nu a SO lingua, e nu a so lingua e per elli a un sensu.
'nde noi ,l'inghjulia un duveria micca esse una pratica abitualle .Nu i tempi si praticava puchissima e spessu nascianu i pugni senza inghjulià

4.mandatu da bruscu u 26/02/2008 18:34
iss'omu ghiè varamentè ingudibulè .Aspiterèmu chellu torni in dè noi in corsica ,è cullà in Fiumorbu .Cusi di feremu vède i so conni preferitti.Pronti o ghientè! ! ! ! !
"colla qui o connu imbecillu! ! ! ! "

5.mandatu da ghjacumu u 27/02/2008 01:26
à San Niculà :

pensu ch'ellu si dice "scrizzami" di u verbiu "scrizzà"

6.mandatu da San Nicula u 27/02/2008 10:57
Ti ringraziu, ma a sò que si dice "scrizzami"... mi so sbagliatu quandu aghju fattu u cupià/collà!

7.mandatu da u maestru u 29/02/2008 11:30
ancu i brittoni ci si mettenu :

8.mandatu da renusinca u 01/03/2008 11:21
in a listessa categuria chè "è vai à fatti leghje, o sega !" , vai à fatti mette o zucca!
iè parlu male hihihihih

9.mandatu da vescovali u 04/03/2008 20:01
je ne parle pas le corse.......malheureusement ;....mais le lis, le comprends!!! Excellent ton approche, tes tentatives, l'humour......j'ai beaucoup ri!!! Bravo! et merci

10.mandatu da Fafanellu u 05/03/2008 07:52
Ci sò dinò parolli pumuntinchi più bravi...
"Vai à dorma !"
E dinò :

Spagnolu-Corsu : "pobre gilipollassu, cassos cassos, è subbitu !"
Allimandu-Corsu : "Raüs, du bist ein konucciu !"
Inglesu-Corsu : "Fuck offu, o zucca sanguinosa" (bloody idiot lol)
Italu-Corsu : "povero coglione, vai à caccà !"
Neerlandesu-Corsu : "jij is een idiottu, fora !"
Greccu-Corsu : "είστε un connu, αποσυνδέετε !"

11.mandatu da renusinca u 05/03/2008 10:51
hahaha stu fafanellu !!!

12.mandatu da Benghjè u 07/03/2008 14:06
versione balanina : "soffiami in culu o lenu !!"

13.mandatu da SERRA u 08/03/2008 19:01
à san nicola
ti sbaglii a traduzzione di "con" un he micca muzza ma patannecchja ; a muzza un so che i pelli chi vanu nantu per piattàla . un vulia micca fà un corsu d'anatomia ma mi pare chi c'era una cunfusione chi ci vulia à currege .

14.mandatu da scrianzatu u 09/07/2008 23:17
mi stona chi Stavroghignu ùn avessi dettu qualcosa in sta discussione

peccatu, deve cunnoscene belli, ghjastemi è insulte...

15.mandatu da Stavroguine u 10/07/2008 02:17
Pudariamu dì : "entrimi in culu, o liccumettu !"
o : "và è suchjati una nespula, o macarò !"
È dinò : "O spezia di caghjaronu, esci da via !"

Eccu...

(a muzza ùn sò micca i pila, o Serra, a muzza hè bè a patanechja, a potta, pà i pila si dici "u pinnichju" - hè u "con" si dici u "cunnu")

16.mandatu da Stavroguine u 10/07/2008 02:18
Ci hè ancu "futtimi u cannu o biccatè !"

17.mandatu da Ghj. Carlito Marsilius u 10/07/2008 10:30
A sapete, a vi dicu ogni ghjornu chì a nostra lingua hè diversa hè chì ghjè una ricchezza maravigliosa :
A muzza, chè vo chjamate voi patanechja, si pò dì dinù, per certe loche, a panafietta.
Bona ghjurnata, à ringraziavvi è a prestu.

18.mandatu da TonyMontana u 14/07/2008 01:21
Pristu o canacciu !

19.mandatu da Mazzone u 14/07/2008 08:04
Alè, postu ch'ellu hè appena rilanciatu stu topic, prupongu :
Sortimi di quì o toppu di cunduttu !

20.mandatu da aimé piètre u 16/07/2008 23:07
sortimi di tràmpalu, o muccicò !
pristu ! 'tù scia cecu !
è vai ! 'tù scia fucilatu, o purcellò !

21.mandatu da estrimei u 17/07/2008 08:50
una puetica:
entrim 'in Lanu e sortimi i Errone

22.mandatu da Pollini José u 30/10/2008 10:07
Bravo.
Voilà un site plein d'humour , drôle, instructif et sachant être aussi tendre que cruel, si ce n'est parfois "bête et méchant", pour les Corses de tout poil ( de l'île ou de la Diaspora ) et pour les amis de la Corse.
Je n'en approuve pas toutes les analyses mais je pense qu'un tel espace de liberté est de nature aussi à protéger la Corse et les Corses de l'action délétère, et parfois très toxique, de certains Corses et hommes politiques insulaires" bien-pensants" et, tout autant des excès de langage de divers "gardiens du temple", qui se croient plus corses que les corses et dont le dogmatisme rigide nuit tout autant, si ce n'est plus, à la Corse. Ce n'est là qu'un avis, le mien, mais que je crois partagé par beaucoup. C'est une première impression,et j'espère ne pas me tromper!
Mais avec un seul regret , c'est que les non locuteurs du corse ne puissent pas en profiter; et vous savez combien ils sont nombreux, y compris en Corse, puisqu'il est reconnu qu'ils représentent la grande majorité des Corses insulaires et, encore plus, des corses de la Diaspora. Point que, comme vous, je regrette même si, sans doute je n'en tire pas les mêmes conclusions.
Peut-on imaginer dans un but didactique et pour élargir l'audience de votre site , l'ajout d'une traduction , en français d'abord?
Je suis moi même incapable de vous adresser ce message en corse, car cela me demanderait un effort considérable , dont je me crois incapable, ayant d'autres priorités. Pourtant je n'éprouve aucune difficulté pour vous lire, ni pour comprendre ceux qui me parlent corse, ni même pour m'exprimer oralement en corse ( dès lors que mon interlocuteur sait être indulgent envers un " bruttu bastiacciu"( comme m'a dit un jour un commerçant de Sartène, se moquant gentiment de mon accent et de mon "parler corse" ), puisque e suis natif de Bastia!
En effet , je dis souvent que j'ai appris le corse dans les rues de Bastia et dans les villages de la Castagniccia et du Cap Corse ( car quand j'étais au lycée de Bastia il n'était pas enseigné et était même plutôt interdit ), que j'ai appris le Français à l'école de la République ( que je remercie infiniment et dont je suis fier ) et que ma langue "maternelle " a été l'Italien, langue que comme beaucoup de bastiais et de corses du reste de l'île j'ai mis un point d'honneur a mieux apprendre, au lycée ( ce qui m'aide d'ailleurs à comprendre certaines expressions corses , même si parfois elle peut constituer une gêne ... Je crois d'ailleurs, comme d'autres, et en particulier comme Mr Marchetti, auteur du dictionnaire "l'usu corsu", que la connaissance de la langue de Dante serait très utile pour l'apprentissage du corse et pour son enseignement ).
Merci encore, bien à vous,
José Pollini
( José, in Corsica hè diventàtu Joseph in cuntinente, cum'hè srittu nantu à miò carta d'identità! )

23.mandatu da Culomba1 u 19/03/2009 23:19
O José cuntinueghja puru à leghje, à parlà u corsu è sè un ghjornu diventa "a to priurità" (?) ampara à scrivelu : t'hà da piglià trè ore à u più sè tù parli bè...

I spazii pè a lingua corsa sò scarsi, perchè ci vulerebbe à traduce in più? Cum'è tè sò numerosi à capisce, ancu s'elli ùn ponu scrive. Tandu averanu forse a voglia d'andà più luntanu pè a so lingua : è fanne "una priurità"....lol

24.mandatu da Pollini José u 20/03/2009 10:14
Eri era San Ghjase,
Grazie per averci pensatu!!
ringraziu Culumba ( ma un sò micca in due si e cume ti chiami !) per u to' messaggiu e u to' invitu a ampara a scrive a lingua corsa. Se tu avessi a mò età ( 67 ), forse, un penseresti cusi...
Je continue en français... pour dire que cela ne peux plus être ma priorité car il y a d'autres choix à faire et pour moi ce qui importe le plus c'est que les hommes arrivent à dialoguer , à se parler, sans exclure quiconque . Or pour cela la parfaite connaissance d'une langue, quelle qu'elle soit , n'est pas une priorité ni le préalable indispensable. Mais loin de moi l'idée de considérer que l'apprentissage ou le ré-apprentissage de sa langue maternelle ou de la langue de la terre qui vous a vu naître ou qui vous a adopté ou encore que vous avez parfois tout simplement choisie pour y vivre ( parce qu'elle est belle et hospitalière ), n'est pas important. Cela devrait être et devrait en effet dès le plus jeune âge l'une des priorités. Mais cela ne peut être imposé , il faut que ce besoin vienne du coeur et j'approuve votre façon de l'exprimer.
L'une de mes craintes, véritable hantise parfois, est la place que risquet de prendre dans notre société , en Corse aussi, les Ayatollahs dogmatiques en tout genre, ceux qui confondent identité insulaire ou de "pays" et identité nationale, ou encore protection ou promotion d'une langue et nationalisme ( pris au sens de l'exclusion de l'autre du fait de sa différence, ce qu'il devient bien souvent lors de ses excès ) .

Autre exemple pour conclure et pour rire un peu : ceux aussi qui s'offusquent, avec rage parfois ( qui fait sourire bien sûr ) et pas toujours avec l'humour qu'il conviendrait d'avoir, devant certains changements de pratiques ou d'usages pour se dire bonjour !
Vu sur "piazzetta" aussi: en Corse on se faisait rarement la bise, aujourd'hui cette pratique ( qui n'a jamais transmis le SIDA ni aucune autre maladie ) semble se répandre dangereusement comme une maladie contagieuse, pour certains. Cela n'a jamais rien eu à voir pourtant avec le degré de virilité qu'on porte ou pas dans son pantalon!
C'est ainsi; faut-il combattre ces "dérapages" comportementaux et se facher avec ses amis ou ses hôtes pour cela? Je ne le crois pas . En arrivant à Marseille en 1958, j'ai découvert cette façon de saluer les filles puis les deux sexes ( mais pas les inconnus), au Canada et aux USA j'ai été surpris de la crainte que semblaient avoir les gens à se serrer la main et la "bise" était l'exception( à la rigueur se quittant, parfois!). À avignon, l'usage c'est trois bises ou plutôt accolades, à Paris c'est parfois quatre, en Italie c'est variable ( plus ou moins deux ) , et en corse aujourd'hui , je n'y prête plus attention mais il est vrai qu'une plus grande retenue est toujours de rigueur. C'est bien , c'est aussi mon avis , mais c'est me semble-t-il, très secondaire. Interrogeons nous sur le sens, car li y en a un , mais n'en faisons pas une cause d'exclusion ou de conflit.
Sarebbe meglio à dirlu in corsu . È veru.
Amen... me direz vous.
Bien amicalement, et Bravo PIAZZETTA
José POLLINI

25.mandatu da ghuvan'paulu u 03/05/2009 10:52
Eo preferiscu :
Va' e fatti leghje o manghjamerda !

26.mandatu da PEPE u 09/04/2010 23:33
futti mi u cane o connu chè tu si

27.mandatu da Enrico u 18/07/2010 12:59
Da noi a più azzeccata hè: escimicci da culu, bruttu cuglioni!

28.mandatu da Seb u 19/10/2010 15:15
Eu diceraghju simplicimente :

VIAGHJA O GLOSCIA !!!

Novu cumentu :