Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

U Statu, a maffia, è u lascia corre

Amaru è dillusu, u merre di Linguizzetta Séverin Medori parla in un'intervista à u giurnale Le Monde di e pressione maffiose chì l'anu toccu, è di l'inerzia di u Statu. Poche sò state e riazzione allora chì sta situazione duveria interpellacci. Perchè ?



L'intervista di Séverin Medori, merre di Linguizzetta da Jacques Follorou in l'edizione di u 27 d'aprile di Le Monde hè da leghje :

Corse : « Notre île est une société malade, fascisante »

Si ne piglia à l'azzione di u Statu in Corsica :

"Quand Manuel Valls est venu à Porto-Vecchio, avant qu’il ne soit premier ministre, il nous a dit : « Avec moi, les préfets vont appliquer le droit. » Pourtant, il subsiste des cas flagrants de fausses délibérations et de faux en écriture publique, qui restent sans réaction de l’Etat..."

À a sucetà corsa :

"C’est une société incestueuse, très petite, où règne une grande mixité et promiscuité. C’est une terre sur laquelle l’Etat est faible. Les voyous, quant à eux, font partie de la société, ils sont des acteurs à part entière de la vie sociale. Ce n’est pas infamant d’être un voyou, c’est un destin parmi d’autres."

Avia purtatu lagnanza in ghjustizia (e pressione immubiliare in piaghja...) è dice :

"Je dirais même que, pour ma part, l’expérience m’a rendu très amer. Si je ne regrette pas de l’avoir fait, je ne porterai plus plainte. Dans le fond, j’ai le sentiment que cela ne sert à rien. On n’est pas pris au sérieux, que ce soit face à la justice pénale ou à l’autorité administrative. Les choses n’avancent pas, et les gens le savent. Cette inaction renforce l’impunité et vous affaiblit."

Chì ponu fà i merri, soli, in prima linea, di pettu à stu zunamì ? Ùn anu micca troppu pudere in materia d'urbanisimu ? U Padduc ùn pare micca andà in u sensu cuntrariu.

"Le moteur de tout cela, c’est l’argent, notamment public, qui transite par le biais des marchés. Les déchets et les routes sont les plus profitables, et donc à l’origine de plus fortes tensions qui peuvent conduire au pire. Derrière les pressions qui pèsent sur moi aujourd’hui se profilent clairement la spéculation foncière et des projets auxquels je m’oppose."

Pare chì st'articulu avessi fattu nasce menu riazzione ch'è una decisione di a LFP o a morte d'un cane in Aiacciu.

Da leghje dinù nant'à U Levante : Linguizzetta, Séverin Medori : Que vaut la voix d'un maire ?

U Statu, a maffia, è u lascia corre

u 30 d'Aprile 2015



1.mandatu da claude u 30/04/2015 13:46
a sucieta corsa, tuttu e nurmale, e tuttu ognunu si n impipa. ancu ava i detti naziunalisti. a sucieta e i so atori facenu paura.

2.mandatu da stumacatu u 01/05/2015 09:20
U Statu un face nulla e vi stona ?!!

U Statu difende in Corsica i so intaressi, quelli di a Francia e di i francesi e basta !!
A mafia va in questu sensu ? A lascia fà !!
A pulizza e a ghjustiiza un circanu in Corsica che quelli chi mettenu in periculu u Statu...

Pendant ce temps, les corses, tous bords confondus, cultivent leurs différences et défendent leurs éphémères petits intérêts particuliers...

Voyez donc, à l'inverse, l'unanimité de jugement sur les corses, la Corse et la politique à y mener, des partisans et dirigeants de l'extrême droite à ceux de l'extrême gauche, en passant par tous les autres : AUCUNE voix dissonante, TOUS tirent dans le MÊME sens !!

Une leçon à en tirer, peut-être, non...?

Je crois qu'un seul homme a compris cette absolue nécessité d'union, au-delà de toutes les différences, pour survivre : Paul Giacobbi.

3.mandatu da Luca u 01/05/2015 14:43
A francia face cume genuva ci lascia sperà un cambiamentu ch ùn vene micca
Metre chi i corsi si sterpannu tra di elli a verità a sappimu tutti i mafiosi giocanu cu u statu mettenu a puzza in corsica per mantene a miseria elli si èmpienu e stacche mentre chi certi altri corsi veri e premurosi per l avvene di a so terra e di a so ghjente si sentenu chjamà terroristi allora mi baccalà per corsica

4.mandatu da POZNAN BERLINO 1953 BUDAPEST 1956 PRAGA 1968 GDANSK 1981 u 04/05/2015 10:01
UN CAMBIAMENTU D'andatura bolscevisante a a piazzetta o a paura di i mafiosi di i massoni di l'AMICHI DI U PCF che trista figura!!!francia e cummunisti dovunque e quantunque feccie di l'umanita

5.mandatu da J G u 29/06/2015 03:12
femmu appellu a babucciu Natale pe cambià , chi s'ellu un hé ellu , nunda un cambierà

Novu cumentu :